www.homosphere76.com

Le forum de l'association Homosphere
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le coin douillet des dvd LGBT

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 16 Juil - 14:55

Pour partager avis et commentaires sur les films LGBT que vous avez vu et qui vous ont marqué
voici dans l'ordre la liste des films abordés dans ce Topic, j'essaierai de mettre à jour en éditant régulièrement (c'est pour éviter les doublettes )

Citation :
Hush
le Voyage au Kafiristan
When night is falling
Lost and Delirious
Imagine Me and You
Inescapable
Treading Water
Un amour de femme
Tan de repente
My summer of love
Les filles du botaniste
Sex Revelation
Clara, cet été là
Aimée et jaguar
Better than chocolate
Oublier Cheyenne
La tentation de Jessica
It's in the water
Nous étions libres
L'homme que j'aime
Beautiful boxer
High Art
SPider Lilies
Claire of the Moon
Beautiful thing
Enter the Phoenix
Caramel
Prey for Rock'n roll
Naissance des pieuvres
But I'm a cheerleader
A family affair
Courts mais lesbiens tome 2
Tableau de famille
Le jupon Rouge
Avec ou sans hommes (boys on the side)
Itty Bitty Titty Committee
Presque rien
Boys love
Shortbus
Butch Jamie
The Houseboy
King & the clown
Love my life
L'homme de sa vie
The Gymnast
The Hours
Eros therapie
Poltergay
Un soupçon de rose
Loving Annabelle
Beignets de tomates vertes
Boy's don't cry


On avait acheté un film il y a longtemps," Hush", qui était resté sur l'étagère..on l'a donc regardé cette semaine
Ce film m'a beaucoup plus, et, même s'il est un peu long (mais c'est souvent le cas des films japonais), il reste drôle et émouvant
C'est le genre de film qui reste trotter dans la tête régulièrement, des images, des situations. Bref je vous le conseille si vous n'avez pas peur des films basés sur la psychologie des personnages, sur la culture d'un pays, et pas sur l'action.
un film imparfait d'après les critiques, mais très attachant.

synopsis
Noaya vit sa vie d`homosexuel, il est extraverti, fréquente le milieu gay, ramène des garçons chez lui...mais tout cela ne semble guère satisfaisant au bout du compte. Katsuhiro, lui est un employé modèle, discret, qui cache son homosexualité à ses collègues comme à sa famille. L'idylle naissante entre les deux hommes est très vite parasitée par deux femmes : une jeune femme un peu paumée décide de faire un enfant avec Katsuhiro et une des collègues de ce dernier s'est persuadée qu'elle allait l'épouser !


Dernière édition par zuki76 le Mer 1 Juil - 1:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 23 Juil - 21:20

un autre achat un peu au hasard: le Voyage au Kafiristan

Citation :
En 1939, deux femmes quittent Genève en voiture pour l'Afghanistan, traversant les balkans et la Turquie. Anne-Marie Schwarzenbach, écrivaine zurichoise, cherche tout autant à fuir
ses problèmes existentiels que l'instabilité politique européenne en se
rendant dans "La vallée heureuse". Ella Maillart, ethnologue,photographe et aventurière genevoise à qui tout semble réussir, envisage de réaliser
un travail d'étude sur la vie archaïque des nomades qui peuplent ces
régions lointaines. Durant ce long périple vers l'inconnu, les deux femmes radicalement différentes apprennent à se connaître, à se comprendre et à s'aimer. Cette quête d'absolu et d'aventure, prend des significations particulières pour chacune d'entre elle mais certaines
interrogations restent sans réponse.


Un très beau film en terme d'images (à voir sur grand écran pour les fans de paysages et de voyages intimistes), et de sujet...
Avis - scratch
1 je ne suis pas du tout d'accord avec le résumé ci dessus après avoir vu le film (mais je ne veux pas spoiler donc je vous laisse découvrir pourquoi en le visionnant!)
2 la réalisation n'est pas à mon goût..l'intimisme de départ devient presque étouffant, les non-dits sont trop répétés, ce qui donne un film au rythme longuet, et pas du tout poussé, ni dans la relation des deux femmes, ni dans le sujet brûlant qu'est le début de la guerre 39-45..
Dommage, vraiment dommage, car les actrices sont très bien, le sujet était porteur de mille possibilités de film d'autant plus que c'est tiré d'une histoire vraie.
3 Et puis, j'avoue également que la langue allemande ne me séduit pas du tout (nous l'avons en vO sous titrée) ce qui n'arrange pas pour la poésie des textes pourtant très jolis...j'ai eu du coup du mal à me plonger dans l'ambiance rêveuse ...
Avis +Slurp
MAIS, parce qu'il y a un mais, c'est un film à voir car, la preuve, il fait réfléchir, et réagir Wink
Revenir en haut Aller en bas
zenani
LGBT Addict
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 31
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Dim 19 Aoû - 14:21

Mmmh, alors voilà quelques films..dont des classiques :

-1 : When night is falling

L'histoire : Une femme enseignante dans un établissement religieux, Camille, une femme vivant une vie toute différente, artiste dans un cirque ambulant, Petra. La rencontre de ses deux femmes, au hasard, dans une lingerie. La passion amoureuse au premier regard. Des actrices magnifiques, une histoire plein de raffinement.

Film Canadien (1995), drame durée : 1h35min. Réalisation : Patricia Rozema


2- Lost and Delirious

L'histoire : Un établissement religieux (encore), mais cette fois-ci, l'histoire tourne autour de la passion amitié / amour entre Paulie et Victoria, deux adolescentes du pensionnat (charmantes), à travers l'arrivée de la "jeune" Mary. Une histoire qui tourne au drame lorsque cette passion, face aux regards des autres, doit s'arrêter.

Réalisation : Léa Pool. 2001. Canada

3- Imagine Me and You

L'histoire : Une rencontre qui tombe vraiment au moment le plus insolite, entre Luce, fleuriste, et Rachel, sur le point de s'unir à Heck. Des personnages magnifiques, une belle histoire, jusqu'au bout...

Réalisation : Ol Parker. Etats-Unis. 2005.
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Dim 19 Aoû - 17:13

merci Zenani! quelques commentaires persos:
When Night is Falling

fait partie de mes préférés, d'autant plus que c'est le premier véritable film homo que j'ai vu (au ciné 3 fois de suite en 2 jours..)...je suis fan de l'ambiance de ce film

Lost & Delirious

vu il n'y a pas très longtemps, j'ai aimé mais sans plus, un peu trop mélodramatique pour moi...


imagine me & you

je ne l'ai pas vu, mais, du coup, ça me donne très envie...

On continue avec
Inescapable


Drame - de Helen LESNICK
Liste des Acteurs : Katie ALDEN, Natalie ANDERSON, Athena DEMOS, Tanna FREDERICK

Synopsis

Deux ex devenues amies, Beth et Susan, ont décidé de se retrouver le temps d'une semaine. Leurs petites amies, Chloé et Jesse, se sentent exclues de ces retrouvailles, d'autant que les deux amies s'absentent régulièrement pour différents séminaires de travail. Laissées seules des journées entières, Chloé et Jesse sont irrésistiblement attirées l'une par l'autre.


Avis perso: un film qui fait passer le temps. Estampillé drame par la critique, il ne l'est pas vraiment...enfin pas dans le sens action du terme. Les scènes "hot" sont assez sympa par contre Wink
Le point positif est aussi que les actrices ne sont pas super belles, mais ont du charme, ce qui permet de s'identifier plus facilement.
Revenir en haut Aller en bas
zenani
LGBT Addict
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 31
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 20 Aoû - 1:34

To continue...

- Treading Water

L'histoire : un couple, Casey et Alex, magnifique, la vie dans un bateau [posé à quai], la difficile acceptation de la part de la famille de Casey. Un film émouvant, traitant de difficultés connues de nous, pour la plupart.

Canada, 2001, Réalisation : Lauren Himmel

- Un amour de femme

L'histoire : une femme, Jeanne, mariée et un enfant. La rencontre avec Marie. Leurs vies, différentes, leur personnalité aussi. Et l'amour...

France, 2004, Sylvie Verheyde.
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 27 Aoû - 18:52

Après visionnage, un bon et un mauvais (d'après moi Wink )

Tan de repente

Argentine, 2003
De Diego Lerman
Scénario : Diego Lerman, d’après le roman La Prueba de César Aira
Avec Tatiana Saphir, Carla Crespo, Veronica Hassan, Marcos Ferrante, Maria Merlino, Beatriz Thibaudin
Photo : Luciano Zito, Diego del Piano
Musique : Juan Ignacio Bouscayrol

synopsis
Mao et Lénine, deux punkettes lesbiennes, font une proposition indécente à Marcia, vendeuse de lingerie seule au monde. Courroucée puis séduite par leur franc-parler, Marcia se prend à leur jeu et les suit jusqu’à la mer.

Critique perso
Un film charmant, en noir et blanc, mêlant humour et drame, qui nous transporte dans sa poésie du quotidien. Ce n'est pas une histoire de fesses, malgré le début d'histoire très accrocheur dans ce sens, mais une jolie boite à surprises.
Pour ne rien gâcher la bande son est super sympa.



My summer of love

Grande-Bretagne, 2004
De Pawel Pawlikovski
Scénario : Pawel Pawlikovski & Michael Wynne, d’après l’oeuvre de Helen Cross
Avec Nathalie Press, Emily Blunt, Paddy Considine, Dean Andrews
Photo : Ryszard Lenczewski, David Scott
Musique : Goldfrapp

synopsis
Mona, 16 ans, vit seule avec son frère aîné Phil dans un village du Yorkshire.Entre ses aventures sans lendemain et ce frère en pleine crise mystique,elle s'ennuie ferme.Les choses changent le jour où elle rencontre Tamsin, une jolie jeune fille de bonne famille, un peu sombre et rebelle. Celle-ci fascine aussitôt Mona qui, troublée, entrevoit immédiatement de nouvelles perspectives d'avenir.

Critique perso
Je l'attendais de pieds ferme ce film encensé par les critiques..et j'ai été bien déçue! ambiance plutôt glauque que romantique,(cela m'a fait penser à Céatures célestes en beaucoup moins bon), les sujets qui auraient pu sauver le film, comme la relation avec le frère, sont à peine abordés, et l'on s'ennuie devant des longs plans et des zooms à n'en plus finir, avec des actrices qui ne sont pas convaincantes... bref un film sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
zenani
LGBT Addict
avatar

Nombre de messages : 238
Age : 31
Date d'inscription : 15/09/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 27 Aoû - 23:16

Tan de repente, j'ai trouvé ça trop bidon, my summer of love, perché !

Alors,

- Les filles du botaniste, lent, mais beau, triste aussi.

- Sex Revelation

- Clara, cet été là (découverte de l'homosexualité, amitié / amour).

- Aimée et jaguar (trop beau, pendant la guerre de 45)

La suite, plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Yoshi
Admin
avatar

Nombre de messages : 1323
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Dim 2 Sep - 15:08

Désolé d'arriver et de semer le trouble... mais après confirmation auprès de Zuki, c'est bien un post ou les gens du fofo peuvent y trouver des idées de dvd mais surtout avoir des avis quand aux histoires (en gros comme elle l'a fait dès son premier message...)
Je le demande car les listes de films sont monnaie courante sur le net (et meme déjà fait sur le forum)... et donc sans grand intérêt, là le but c'est de pouvoir se faire une idée en croisant les avis de chacun. Donc si tu peux nous mettre un petit commentaire perso, en justifiant pourquoi tu as aimé ou trouvé cela bidon.... :)

Pour info, avis perso donc :
Hush : c'est frais, attachant, mais particulier dans la façon de filmer (assez lent et longues prises en statique) et dans la façon d'agir des personnages (surtout pour ceux qui n'ont pas l'habitude du ciné asiatique et en particulier japonais), mais si l'on est un peu explorateur de nouvelles choses, c'est très sympa et drôle.
Amateur de film d'actions à 100 à l'heure s'abstenir. Pas de scène de contact physique, juste des attitudes.

When night is falling : c'est un contes de fée... l'histoire d'amour est au centre et ne rencontre pas de réels problèmes, jolies scènes (comme en témoigne la pochette du dvd), c'est un film qui m'a scotché par son esthétisme, sa beauté, les dominantes de couleurs particulièrement bien choisies pour donner à l'ensemble une ambiance pertinente et prenante... (contraste entre les deux mondes des deux femmes, et l'univers du cirque moderne est superbe).
Spéciale mention bizarre au toutou du frigo... (héhéhéhé voir pour comprendre)

Lost and delirious :
Un début de film prometteur... bonne actrice, bon decor, bonne audace, mais qui tourne vite au mélodrame de l'amour homo impossible, de l'homo assumée, qui doit se consumer d'amour pour une qui n'assume pas, et n'a pas d'autre choix que la tristesse... bon. Bien fait dans son style, même si je n'aime pas trop ça.
Spécial mention mouchoirs au dernier 3/4 heures.

Inescapable : c'est pas un gros budget, ou la façon de filmer très "proche" est délibérée... mais l'ambiance n'en est que mieux traduite... l'attraction physique incontrôlable. C'est bien fait, mais si vous chercher une histoire d'amour, ou de l'action, ou une intrigue, et ben c'est pas ça ! je l'ai vu uniquement comme un regard sur la passion et l'attraction charnelle.
Spéciale mention rigolote tout de même (le film à quelques années tout de même..) aux sous vêtements des deux filles !! lol

Sex revelation : titre original "if these walls could talk too" : "et si ces murs pouvaient parler" encore un titre trop bien traduit en france.... pffff
J'ai adoré. 3 courts métrages, qui sur le thème de l'homosexualité féminine trace les portraits de femmes dans 3 décennies différentes avec les difficulté et les questions innérentes à leur époques respectives... mais dans la même maison, d'ou le titre : la vie de l'une après la mort de l'autre dans un couple des années 50, les préjugés et l'amour au temps du flower power et du féminisme, le désir d'enfant plus récemment....
Spéciale mention baveuse au couple Elen De Generes / Sharon Stone belles et belles et convaincantes !

Pour le reste j'ai pas vu mais je peux pas me faire trop d'avis, dit zenani, si tu les as vu les films dont tu parle ou si d'autres du fofo les ont vu... c'est comment pour vous ?

Moi je vais vous présenter mon chouchou !

Better than chocolate !


C'est un bonbon ! c'est rigolo ! c'est une belle histoire d'amour, un beau mélange de genre, autour des deux héroïnes on croisent plein de personnages hauts en couleurs et l'on se retrouve surpris de l'attitude d'autres que l'on auraient pu croire prévisible. Le tout entrecoupé de scène "hot" juste ce qu'il faut, belles et sympathique dans la façon de filmer... petit sujet d'actu sur les censures des douanes canadiennes et de l'intolérance abordés de façon militantes sans être tragiques. Au revoir mouchoirs !
à voir et revoir !
Spéciale mention mort de rire à la boite de God et la maman !

_________________

Dans un régime fasciste, on n'apprend pas "je suis, tu es" mais "je hais, tu suis...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pointgraph.fr
Nasha
Pilier de Faux Rhum
avatar

Nombre de messages : 192
Age : 37
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Mar 4 Sep - 23:07

Ah, "Sex Revelations", c'est "If these walls could talk too"! Effectivement, encore une traduction de titre "en français" vraiment pas terrible.... Sans commentaires, passons... En tous cas, j'ai vu ce film il y a longtemps, donc je ne m'en rappelle pas bien, mais je me souviens que j'avais beaucoup aimé à l'époque!

Quant à "Better than chocolate", j'avais trouvé ce film très sympa, une bonne comédie, rafraîchissante, intelligente, bien interprétée, avec une jolie histoire et des personnages attachants et, comme l'a dit Yoshi, parfois surprenants. Un film que j'aime bien, donc.

Et maintenant,"My summer of love"... Que dire...Moi aussi j'attendais ce film avec impatience, après les critiques élogieuses que j'avais lues à son propos... Et j'ai été très déçue, je me suis ennuyée, je n'ai jamais réussi à entrer dans l'univers du film (je ne sais pas trop pourquoi, et je n'ai vu le film qu'une fois, à sa sortie en salles, en 2004 donc, et je ne m'en souviens plus très bien). En tout cas, je n'ai pas trouvé le film si "perché" que ça, alors que c'est un peu ce que j'attendais, et je pense que ça m'aurait plu. mais non, je me suis juste ennuyée.
Seul point positif,esthétiquement, je me souviens avoir trouvé le film beau (merci les paysages du Yorkshire!), mais c'est tout, et ça n'a pas "sauvé" le film pour moi!

Et, Zenani, pourquoi tu as trouvé "Tan de repente" "bidon", pour reprendre ton expression? Je ne l'ai pour ma part pas encore vu, mais j'en ai envie depuis un moment. les critiques à son sujet sont en général assez bonnes, pour ce que j'ai pu lire, et l'avis de Zuki m'avais confortée dans mon envie.

Quant à "When night is falling", il faudra définitivement que je le voie enfin, un jour!!!

Pour finir, quelques mots sur mon dernier (gros) coup de coeur, "Oublier Cheyenne"




Citation :
Cheyenne, jeune journaliste en fin de droits, décide de quitter Paris pour mener une vie marginale à la campagne. Elle laisse derrière elle la femme qu’elle aime, Sonia, prof de physique-chimie dans un lycée parisien, qui fait tout ce qu’elle peut pour l’oublier… Mais ça n’est pas si facile.

Comment concilier ce qu’on veut et ce qu’on peut ? Ce qu’on pense et ce qu’on fait ? Celle qu’on aime et ce qu’on refuse ? (...)

Scénario : Valérie MINETTO et Cécile VARGAFTIG
Image : Stephan MASSIS
Son : Eric BOISTEAU
Montage : Tina BAZ-LE-GAL
Décors : Irène Galitzine - Costumes : Caroline Tavernier
Musique : Christophe CHEVALIER
Avec : Mila DEKKER, Aurélia PETIT, Malik ZIDI, Laurence COTE, Guislaine LONDEZ, Eléonore MICHELIN
Production : BANDONEON

Source: http://www.filmsduparadoxe.com/cheyennecat.html

C'est je trouve avant tout un film sur l'engagement, amoureux et politique.
Si les deux héroines vivent une relation homo, je ne sais pas si on peut dire que c'est un film à thémathique LGBT, dans la mesure où le caractère homo de la relation n'a pas vraiment de rôle scénaristique, c'est juste posé comme un fait, sans que cela pose de questions ou de problèmes particuliers... Je ne sais pas si je suis très claire... En tous cas, la réalisatrice dit avoir choisi de mettre en scène un couple de femmes car si on avait eu une femme et un homme, étant donné le thème du film, se serait posée la qustion de savoir lequel des deux est le plus proche de la nature, conduisant ainsi à une guerre des sexes stérile, ce qui n'était pas le but du film.
Dans ce film évolue toute une galerie de personnages aux attitudes très différentes vis-à-vis de l'engagement: des cyniques qui semblent avoir abandonné le combat et se moquer de tout, ceux qui veulent changer les choses de l'intérieur (Sonia, par exemple), et ceux qui ont choisi de se mettre en marge, comme la Cheyenne du titre.
C'est je trouve une thématique intéressante, pas abordée si souvent que ça au cinéma, où du moins, pas comme ça...Il n'y a en effet pas tant de film qui abordent le thème de la décroissance (économique).
Mais ce n'est pas non plus un film militant.
Et sur la forme, c'est réussi, selon moi: très bien écrit, très bien interprété, sobre dans la réalisation (à cause du petit budget, mais cela sert le propos du film, à mon avis), hormis peut-être dans quelques séquences oniriques, moins sobres, mais réussies je trouve.
Et une mention spéciale au premier plan du film, à la fois cruel et beau. En effet, le film s'ouvre sur une vue en plongée d'un carrefour, à Paris. Un SDF dort par terre, sur le trottoir, près d'un feu tricolore.. C'est la nuit, il n'y a presque personne dans les rues... Les feux tricolores passent au rouge, au vert, à l'orange, au rouge, au vert, à l'orange, au rouge, au vert, à l'orange,... Quelques voitures, quelques piétons passent. Tout ça semble une mécanique bien huilée, qui roule toute seule, mais il y a toujours ce SDF dans un coin de l'image... Arrive l'aube, les voitures,les camions, les piétons se font plus nombreux, le ballet feux tricolores/véhicules/piétons continue, s'intensifie, toujours dans une mécanique bien huilée... A la fin de la séquence, la fourmilière tourne à plein régime... Et il y a toujours ce SDF qui dort par terre, et à qui personne ne prête attention...
Voilà, un avant goût du film, donc.
Pour un coup d"essai, c'est un coup de maître prosterne , je trouve (c'est le premier long-métrage de la réalisatrice, à suivre), un film que j'ai beaucoup, beaucoup aimé Very Happy , et que je recommande donc très chaudement!!!
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Mer 5 Sep - 22:21

merci Nasha! je pense que je vais essayer de trouver ce film Smile
Au passage, dans le premier post de ce topic, j'édite au fur et à mesure la liste des films abordés pour savoir où on en est et éviter de relire tout à chaque fois Smile
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Jeu 6 Sep - 11:20

La tentation de Jessica

Date de sortie : 16 Octobre 2002 Réalisé par Charles Herman-Wurmfeld
Avec Jennifer Westfeldt, Heather Juergensen...
Film américain.
Genre : Comédie, Romance
Durée : 1h 36min.
Année de production : 2001
Titre original : Kissing Jessica Stein

Synopsis

Jessica Stein est journaliste à New York et elle a tout pour plaire. Elle est belle, sensible et intelligente. Mais le célibat lui pèse.
Son frère vient de se fiancer, sa meilleure amie est enceinte, alors qu'elle-même n'a pas eu d'histoire d'amour depuis un an. Jessica décide alors de prendre son destin en main.
Après une série de rendez-vous cauchemardesques, Jessica tombe sur une petite annonce qui éveille sa curiosité. Bien que celle-ci figure dans la section "Femmes cherchent femmes", elle décide d'y répondre. C'est ainsi qu'elle rencontre, dans un bar, la séduisante Helen Cooper.
A sa grande surprise, le courant passe instantanément entre elles et la soirée, chaleureuse et animée, se conclut sur un baiser qui trouble au plus haut point Jessica. Et si l'homme de sa vie était... une femme ?

critique perso: une comédie à l'américaine, enjouée et agréable, à la sex in the city avec une petite touche de Woody Allen. Pas un chef d'oeuvre mais un bon moment.
Le plus: une BO magnifique (jazz)

It's in the water

Année de production : 1998
Réalisatrice : Kelli Herd
Scénariste : Kelli Herd
Avec : Keri Jo Chapman (Alex Stratton), Teresa Garett (Grace Miller), Derrick Sanders (Mark Anderson), Timothy Vahle (Tomas), Barbara Lasater (Lily Talbott), Nancy Chartier (Sloan), John Hallum (Spencer)
Nationalité : Américaine
Genre : Comédie
Durée : 1h 40min.
Titre original : It's in the Water

synopsis

A Azales Springs, petite ville ultraconservatrice du Sud des Etats-Unis, ce sont les dames du country club qui font la loi. La rumeur que l'eau du robinet rend gay déclenche une panique folle. L'église locale et la bonne société se liguent contre ceux qui dérangent. Ce qui n'empêche pas quelques prises de conscience et coups de foudre libérateurs.

Critique perso: Satire des valeurs de la droite américaine, excellemment jouée, cette comédie très drôle a fait le tour du monde. Un de mes favoris...à voir en VO!
Revenir en haut Aller en bas
CRAZY76
Invité



MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Jeu 6 Sep - 22:33

je trouve votre idée superbe ... J'ai aimé les filles du botaniste, super prises de vues et beaucoup de sensualité et de tendresse... SEX REVELATION n'en parlons pas j'ai trouvé cela sympa avec chaque époque ... et rien qu'à voir l'IMAGE DE BETTER THAN CHOCOLATE cela me met l'eau à la bouche ...MERCI POUR AVOIR EU CETTE IDEE COIN DVD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Sam 8 Sep - 16:49

Voilà, je n'ai pas vu beaucoup de (télé)films LGBT. Le premier que j'ai vu est passé (il y a quelques temps déjà) sur Arté (je crois).

L'Histoire (en résumé):
Lucas (Jean-Michel Portal) est maître nageur dans une piscine où vient d'être engagé un nouveau gardien, Martin (Marcial Di Fonzo Bo). Martin tombe amoureux de Lucas et ne s'en cache pas. Lucas est, quant à lui, en couple avec Lise (Mathilde Seigner).
Martin est séropositif et sa maladie est suivie par le père de Lucas (Jacques Hansen), professeur en médecine.
Avec le temps, Lucas se laisse attendrir mais ne sait pas encore s'il éprouve de l'Amour Véritable ou simplement de la compassion ... !?
Ce sera l'Amour qui l'emportera et Martin profitera d'une fin de vie appaisante, entouré de sa mère Rose (Vittoria Scognamiglio) et de l'Homme qu'il Aime.

Voici la >> fiche <<

Ce que j'en retiens, c'est une histoire pleine de sentiments, de sensibilités, ...

Lors de sa diffusion, je l'avais loupé et j'avais contacté Arté pour savoir s'il existait en Cassette ou DVD (ce qui n'étais pas le cas à l'époque), mais ils m'avaient informé qu'une rediffusion était programmée... Alors cette fois ci, j'avais fait la totale pour ne pas le louper (8 613 post'it pour recouvrir tous les murs de l'appart, le jour même 28 réveils au cas où je zappe l'heure, et je l'avais même enregistré au cas où je m'endorme devant le poste).
Revenir en haut Aller en bas
E76600
Force rouge à paillette
avatar

Nombre de messages : 500
Age : 45
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 10 Sep - 2:08

il est super ce film, et y'a de quoi remplir une piscine tellement ça émeut (je ne fais pas de majuscules, car shift est intouchable, j'ai crapule ds les bras)
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Ven 30 Mai - 16:50

Nous étions libres
Date de sortie : 29 Décembre 2004
Réalisé par John Duigan
Avec Charlize Theron, Penélope Cruz, Stuart Townsend Plus...
Film américain, britannique, espagnol, canadien. Genre : Drame, Romance, Guerre
Durée : 2h 10min. Année de production : 2003
Titre original : Head in the clouds
Distribué par Limelight Distribution



Synopsis

A la fin des années trente, Gilda, franco-américaine, est photographe à Paris. Elle partage son coeur entre Guy, un jeune Britannique idéaliste et fauché, et Mia, une élève infirmière espagnole, strip-teaseuse à ses heures.Ils vivent tous les trois dans un tourbillon permanent ponctué de fêtes, de bulles de champagne, de légèreté et d'amour jusqu'au jou où Guy et Mia s'engagent en Espagne aux côtés des Républicains. Gilda le vit comme une trahison et s'engage elle aussi dans une guerre... mais la guerre n'est pas faite pour eux. Quel sera alors leur destin ?

Critique perso: très déçue par ce film...de bons moments, mais des acteurs peu convaincants, ni convaincus d'ailleurs, un scénario qui se veut historique mais filmé dans du carton pâte...du coup c'est un film qui accumule les longueurs. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Mar 1 Juil - 0:36

bon je continue ma chronique toute seule mais bon j'ai l'habitude maintenant Surprised
Donc..on ne voit pas souvent de films qui parlent de transexualité sans tomber dans les clichés comico-gnangnan..ou le larmoyant..En voilà un qui vaut vraiment le détour pour peu que vous soyiez ouverts à d'autres cultures (et je n'en doute pas Smile )
Beautiful Boxer De Ekachai Uekrongtham
Avec Asanee Sawan, Sorapong Chatree,
Nukkid Boonthong

Voici l’incroyable histoire vraie de Parinya “Nong Toom ‘’ Charoenphol, un des plus grand champion de boxe Thaï, qui rêvait en secret de devenir une femme. L’histoire de ‘’Nong Toom’’, affectueusement appelé ainsi par les Thaïlandais, a conquit tout un peuple et il faudra tout le talent du réalisateur Ekachai Uekrongtham et de son acteur principal Asanee Sawan, pour rendre un hommage digne à ce héros national atypique, sensible et néanmoins redoutable boxeur.

Beautiful Boxer est un chef d’œuvre, sobre et émouvant. Pas une seule fausse note, pour ce film injustement boudé..les combats sont magnifiques, les personnages touchants et troublants, les images superbes..et l'histoire , même si elle doit être un peu romancée, nous fait vibrer longtemps après...
Une vraie leçon de vie, sur le respect et la quête de soi....
"It is hard to be a man, it is difficult to be a woman, but the most important is not to forget who you want to be..."


Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Mer 9 Juil - 0:52


Les filles du botaniste
Réalisateur Dai Sijie
Acteurs Mylène Jampanoï, Li Xiaoran, Dongfu Lin...

Citation :
Synopsis
Chine, années 1980. L'étudiante orpheline Min part en stage chez un célèbre botaniste, Maître Chen, qui vit seul avec sa fille An sur une île transformée en jardin luxuriant. L'arrivée de la jeune fille ravit An, qui trouve souvent lourde l'existence avec son père autoritaire. Une amitié complice ne tarde pas à s'établir entre elle et Min, laquelle amitié se mue peu à peu en un sentiment amoureux. Ne pouvant désormais plus se passer de son amante, An convainc cette dernière d'épouser son frère, un soldat macho et brutal. Cependant, son plan ne fonctionne pas tout à fait comme prévu. Dès lors, les deux femmes doivent rivaliser d'ingéniosité pour garder secrète leur passion, formellement interdite en Chine.
Synopsis par Médiafilm.ca

Critique perso:
un très beau film en termes esthétiques, une histoire qui me laisse par contre un goût amer...vous vous en doutez, la Chine fait partie de ces pays où l'homosexualité était punie de mort il n'y a pas si longtemps...je n'ai pas beaucoup croché mais je ne regrette pas de l'avoir vu, car il a le mérite d'exister malgré la censure.

Et je ne pouvais pas passer à côté un des premiers films que j'ai vu, et qui m'a marqué, je suis allée le voir 2 fois au ciné et ma VHS a tourné plusieurs fois ensuite...

HIGH ART
Date de sortie : 06 Janvier 1999 Réalisé par Lisa Cholodenko
Avec Radha Mitchell, Gabriel Mann, Charis Michelsen
Film américain. Genre : Drame
Durée : 1h 35min. Année de production : 1998
Citation :
Synopsis

Malgre la recente promotion qu'elle vient d'obtenir dans le prestigieux magazine de photo "Frame", ou elle travaille, Syd reste preposee aux cafes. Elle vit confortablement et depuis longtemps avec son ami James. Une fuite au plafond de la salle de bains va l'amener a rencontrer sa voisine du dessus, l'insaisissable Lucy Berliner, celebre photographe qui a decroche depuis dix ans et qui va lui faire decouvrir un monde étrange et captivant où s'entremêlent drogue et sexe..

Critique perso: un film dérangeant, passionnant, déprimant, émouvant, sombre et torturé, sensuel et plein d'espoir malgré tout. A éviter en cas de grosse déprime, mais à ne pas rater...sans parler du talent incontournable de la réalisatrice, qui se permet de pousser le vice jusqu'à vous laisser des images gravées dans la tête 10 ans après...
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Ven 18 Juil - 17:37


Spider Lilies
Film taiwanais de Zero Chou (2007)
Genre : drame, romance
Avec : Rainie Yang (Jade) , Isabella Leong (Takeko)
Durée : 1h35

synopsis

L'histoire : Jade est une fille qui a tout perdu en 1999 lors du grand tremblement de terre : sa mère qui est partie à Taipei avec son frère, sa voisine qu'elle aimait tant qui portait un tatouage étrange sur le bras. Rongée par la solitude, elle se créé un monde d'innocence et d'amour virtuel, et une fois majeure, va à Taipei. Là, elle utilise sa webcam en proposant des services érotiques payant sur internet et, un jour, en entrant dans une boutique de tatouage, elle voit affiché au mur un modèle de tatouage, le même que celui que portait sa voisine ; harcelant la Takeko, la responsable de la boutique, elles finissent par tisser des liens particuliers...

Critique perso: un film attachant, parfois déroutant par la mise en scène, qui passe de longs passages de rêverie à des scènes plus violentes. Ne pas s'attendre à du "hot" ce n'est pas le but de ce film, et vous n'y trouverez pas vraiment de scènes intimes. Mais l'intimité est ailleurs, avec la signification des tatouages, et l'introspection des personnages qui en découle. A noter que la réalisatrice de ce film , Zero Chou, est homo.

Claire of the Moon
1992
de Nicole Conn
1h47
Synopsis :

Dans l'Oregon, sur la côte, plusieurs femmes romancières se réunissent afin de participer à un atelier d'écriture à Arcadia. Le Docteur Noël Benedict et Claire Jabrowski, satiriste, se voient obligées de partager le même bungalow. Les deux jeunes femmes sont très différentes l'une de l'autre et la cohabitation, très difficile devient vite insupportable. Claire est bruyante, distraite et couche avec des inconnus rencontrés dans des bars, Noël quant à elle, est calme, distante, concentrée et essaye de se remettre d'une histoire d'amour sans avenir avec une patiente.
Tous les jeudis soir, toutes ces femmes écrivains se réunissent afin de discuter de rhétorique et de sémantique. Maggie, la propriétaire des lieux, une lesbienne militante, mène les débats. Au cours de tous ces échanges, Noël et Claire passent leur temps à s'affronter. Puis Noël révèle son homosexualité durant une discussion. Claire est troublée par cette révélation et va petit à petit se rapprocher de la jeune femme.
Un chassé-croisé amoureux s'engage alors entre Noël et Claire, parsemé de réflexions philosophiques.

critique perso: un film qui a pris de l'âge, mais c'est justement ce côté démodé, décalé que j'ai trouvé attachant. De bons dialogues, de bonnes actrices, même si on peut lui reprocher d'être lent, et de mener à une réflexion qui, si elle nous transporte un peu au début, fond aussi vite que neige au soleil. Décevant, donc, un peu, mais indispensable dans sa goudouthèque! Une belle scène au passage.

Beautiful Thing
film anglais de Hettie MacDonald - 1996

synopsis:
« Beautiful Thing » raconte l'histoire de Jamie (Glen Berry) et Ste (Scott Neal), deux garçons de seize ans qui vivent dans une cité de la banlieue londonienne. Jamie est rejeté par ses camarades de classe et Ste se fait battre par son père alcoolique et son frère. La vie conduit les deux garçons à se rapprocher et leur amitié se transforme rapidement en sentiment amoureux

Critique perso: Très bon film, indispensable dans sa gaythèque...des acteurs et une réalisation sans faille..une belle histoire d'amour , très émouvante, et d'une douceur incroyable. Laissez vous porter par la bande son qui colle parfaitement à ce film.
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Mer 6 Aoû - 11:15

Enter the Phoenix

Action, Comédie
Durée : 1h44 • Production : 2004
Titre Original : Da lao ai mei li
Sortie pays d'origine : 8 avril 2004 • Pays : Hong Kong

Un film produit par Jacky Chan (oui oui le vrai ), qui met en scène un jeune et charmant jeune homme gay, dont le père est chef d'une triade à Hong Kong, et qui, à la mort de celui ci, est recherché pour reprendre la tête de la triade. Mais celui ci souhaite garder l'anonymat qu'il a toujours eu, et par la force des choses, c'est son meilleur ami qui prend sa place à l'insu de tous...

Un film qui hésite entre action et comédie, pas un chef d'oeuvre, mais qui reste assez touchant dans l'ensemble. Bien sûr les clichés sur l'homosexualité foisonnent, mais le jeu des acteurs ne nous met pas mal à l'aise au contraire, et on s'attache à tous les personnages.Et il est bien rare qu'un film d'action sorti des studios hong kongais ne tourne pas à la farce anti gay, il mérite donc sa place ici.

Au passage messieurs, Daniel Wu est vraiment craquant!
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 6 Oct - 11:40


Date de sortie : 15 Août 2007
Réalisé par Nadine Labaki
Avec Nadine Labaki, Yasmine Elmasri, Sihame Haddad Plus...
Film libanais, français. Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h 35min. Année de production : 2007


A Beyrouth, cinq femmes se croisent régulièrement dans un institut de beauté, microcosme coloré où plusieurs générations se rencontrent, se parlent et se confient.
Layale est la maîtresse d'un homme marié. Elle espère encore qu'il va quitter sa femme.
Nisrine est musulmane et va bientôt se marier. Mais elle n'est plus vierge et s'inquiète de la réaction de son fiancé.
Rima est tourmentée par son attirance pour les femmes, en particulier cette cliente qui revient souvent se faire coiffer.
Jamale est obsédée par son âge et son physique.
Rose a sacrifié sa vie pour s'occuper de sa soeur âgée.
Au salon, les hommes, le sexe et la maternité sont au coeur de leurs conversations intimes et libérées.

Citation :

Critique de Claire Salères
Le poids de la société et le regard des autres pèsent sur ses 5 femmes qui tentent à travers leur connexion avec l’institut de beauté d’oublier, en se rassurant et en se dorlotant mutuellement.
C’est une autre image du Liban, un peu plus légère en apparence mais pourtant tout aussi désarmante que nous donne à voir Caramel. Le Liban pourtant considéré comme un modèle de modernité au sein du monde oriental et qui pourtant plie encore sous les préjugés dont les femmes sont les premières cibles.
Un film lumineux comme la couleur doré du caramel qui vous laisse un petit goût suave et délicieux…

critique perso: rien à ajouter, un bijou émouvant, plein de poésie, à ne rater sous aucun prétexte!
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Ven 7 Nov - 10:36

Prey for rock 'n roll

FICHE TECHNIQUE :
Année de Production : 2003
Réalisateur : Alex Steyermark
Scénariste : Cheri Lovedog, Robin Whitehouse
Avec : Gina Gershon (Jacki), Drea de Matteo (Tracy), Lori Petty (Faith), Shelly Cole (Sally), Marc Blucas (Animal), Ivan Martin (Nick), Eddie Driscoll (Chuck), Ashley Drane (Punk Rock Girl), Shakara Ledard (Jessica)
Nationalité : Américaine
Genre : Drame
Durée : 1h 45min.
Titre Original : Prey for Rock & Roll

RESUME :
Jacki est une femme qui va fêter ses quarante ans et à l'occasion de son anniversaire fait le point sur sa vie. Elle a tout sacrifié pour le Rock & Roll, persuadée qu'un jour, elle deviendrait une star de la scène. Après avoir créé et dissout de nombreux groupes, elle est aujourd'hui à la tête d'un groupe de trois femmes et joue toujours dans de petits clubs.
Les cachets que leurs rapportent leurs concerts ne permettent pas de couvrir leurs dépenses. Jacki se demande si elle doit continuer à chanter, à jouer et à écrire ses propres chansons où faire autre chose. Autre chose mais quoi ?
Alors que le frère de Sally, Animal, vient de sortir de prison, alors que Faith et Sally vivent toujours le grand amour, alors que Tracy se perd dans la drogue et le sexe, Jacki s'interroge sur son avenir.

Critique perso: Le film est inspiré de l'histoire vraie de Cheri Lovedog, une chanteuse de Rock.Un mélange poignant d'espoir et de bas-fonds, de violence physique, verbale et émotionnelle, un aspect véridique et implacable qui me fait conseiller de ne pas le regarder en cas de déprime...les relations, hétéros et homos ne sont pas épargnées. De très bons acteurs, avec dans le rôle principal une Gina Gershon étonnante, qui chante réellement, et qui met de côté son image "bombe" de Bound.
Une bonne note pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 1 Déc - 14:27

Naissance des pieuvres-Water lilies

Citation :
Premier film, premières amours, premier baiser, premier Cannes, premiers rôles. Malgré toute cette jeunesse qui éclabousse littéralement l’écran, cette « Naissance des Pieuvres » se déploie avec une langueur étudiée, de l’eau bleue des piscines jusqu’aux ombres de jeunes filles en fleur mais surtout en fièvre. Tout commence en pleine chaleur estivale par un ballet aquatique, un microcosme symbolisant sans doute une société où il faut se conformer aux gestes des autres pour s’intégrer. Marie, fascinée par la sensuelle Floriane, une rebelle trop charnelle, la suit peu à peu, entre dans son univers solitaire et en tombe fatalement amoureuse. Certains êtres n’attirent jamais l’amitié. À l’inverse de cette Lolita femme fatale qui l’hypnotise, son amie Anne, lui paraît soudain trop enfantine, trop encombrante, en un mot jetable. Il n’est pas simple de lire dans les arcanes des pièges sentimentaux à quinze ans. Tour à tour esclave consentante, puis résistante, Marie finit se retrouver, sans les freins, dans des montagnes russes sentimentales à fouiller au milieu des détritus de l’objet de ses désirs ou dans un lit à disserter avec extase sur l’importance du plafond dans la vie des hommes.
Arte TV
Critique perso: La sensation d'un Fucking Amal en moins bon, même si les émotions de ce film nous ramènent à notre propre adolescence, très souvent.
De belles images, une bulle à part, mais qui manque d'intensité à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Hoda
Pilier de Faux Rhum
avatar

Nombre de messages : 183
Age : 36
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Lun 1 Déc - 23:32

Zuki étant un peu seule à poster je viens "l'aider"
Un film que j'ai vu y a 2 ou 3 mois: "But I'm a cheerleader"
Synopsis:
"Megan est pom-pom girl et a un petit ami. Seulement voilà, il se pourrait bien qu'elle soit lesbienne. Ses parents décident donc de l'envoyer en école de "réorientation sexuelle" afin qu'elle réapprenne l'hétérosexualité. Là-bas, elle rencontre la belle Graham... "

Avis perso, mais n'étant pas très au point niveau mise en scène et tout le blabla cinématographique, cela sera simplement mon sentiment.
J'ai beaucoup aimé ce film qui est très kitch avec tellement de stéréotypes et de clichés que ça en devient drôle.
Un film sans prétention à prendre au 2ème voire 3ème degré.
Et petit bonus qui n'est pas pour gacher le film: Cléa Du Vall qui est vraiment très sexy (petit faible pour cette fille...) love
Revenir en haut Aller en bas
Amanda f***ing Palmer
Minipost
avatar

Nombre de messages : 67
Age : 29
Date d'inscription : 06/11/2008

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Mar 2 Déc - 10:31

La naissance ds pieuvres, j'ai trouvé aussi qu'il se trainait un peu et surtout il se traine vers... pas de dénouement.
Donc c'est pesant et frustrant en fait.
Le seul truc marrant c'est la scène du plafond dont parle d'ailleurs ton article Zuki.
(Vous avez envie de le voir maintenant hein? Razz )

But I'm a cheerleader, toujours pas vu mais il est sur ma liste!
Revenir en haut Aller en bas
zuki76
Modérateur


Nombre de messages : 1974
Age : 41
Date d'inscription : 23/06/2006

MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   Ven 12 Déc - 14:56

Les derniers visionnés

A family Affair

Helen part s'installer à San Diego pour échapper à son ex et refaire sa vie, mais elle ne parvient pas à trouver l'âme soeur. Quand une nouvelle histoire d'amour débute pour elle, son ex refait surface...
Critique perso: le 1er film de et avec Helen Lesnick, teinté d'humour et de bons sentiments, j'ai beaucoup apprécié le jeu des actrices malgré un scénario un peu mièvre. A voir, les interviews bonus du DVD, qui sont à mourir de rire.

Courts mais Lesbiens tome2

synopsis
Placé sous le signe de l'émoi et de la confrontation, des femmes se font face, douces ou cruelles, tout dépend. Qui a dit que l'amour était de tout repos? 9 films.
"Entrevue" de Marie-Pierre Huster (France)
"Peeling" de Heidi Anne Bollock (USA)
"Une vue imprenable" de Amal Bejaoui (France)
"Paris" de Anna Margarita Albelo (France)
"Intrusion" de Artemio Benki (France)
"La manière forte" de Roman Burke (Irlande)
"La mouette" de Nils Tavernier (France)
"Shoot me angel" de Amal Bejaoui (France)
"Giallo Samba" de Cecilia Pagliarani (Italie)
Toutes zones, 105 min


Critique perso: à part Peeling et la mouette, qui m'ont un peu touché..le reste parait tiré de mauvais films des années 80, et un coup de chaud pour la jeune black de Shoot me Angel...mais c'est tout


Tableau de famille


Synopsis

Mariés depuis dix ans, Massimo et Antonia, une biologiste à Rome, mènent une existence heureuse jusqu'au jour où ce dernier décède dans un tragique accident de voiture. Sombrant dans la dépression, Antonia découvre que son mari entretenait depuis sept ans une liaison secrète avec un homme, Michele. Elle part alors à sa rencontre.


Critique perso: à voir en Vo, ce film italien nous transporte dans une comédie brillante, et émouvante, avec de très bons acteurs..on en veut encore après le générique! Pour les bonus du DVD, deux courts métrages qui valent le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le coin douillet des dvd LGBT   

Revenir en haut Aller en bas
 
le coin douillet des dvd LGBT
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mauvais coin
» "Au bistro du coin", film doublé en 7 langues régionales
» Un nid douillet pour mes petites crapouillettes
» Notre petit coin de Paradis !
» construire son coin compost...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.homosphere76.com :: L'Homosphorum :: Archives-
Sauter vers: